Norme EN 45 455 Rustin

Afin d’assurer l’interopérabilité du transport ferroviaire en Europe, de nouveaux référentiels européens sur la sécurité incendie se mettent en place.

Cette évolution va aboutir à l’harmonisation des exigences de sécurité incendie pour le transport ferroviaire en Europe (nouvelles spécifications techniques européennes TS EN 45 545).

Actuellement, les fournisseurs de ce secteur de pointe pour l’industrie Française (N°2 mondiale) démontrent la conformité de leurs produits aux exigences feu-fumées au moyen de rapports d’essais. Pour être recevable, l’entreprise RUSTIN a su développer un matériau pour homologation à L’EN 45 545 avec un rapport d’essai d’homologation obligatoirement délivré par un laboratoire reconnu et agréé par les administrations et les constructeurs.

RUSTIN, par une approche de son ingénierie matériaux, son savoir-faire reconnu dans l’étanchéité ferroviaire, a toujours développé des solutions innovantes.

La norme EN 45 545-2 applicable en janvier 2016, va réglementer le comportement feu fumée des matériaux utilisés dans l’industrie ferroviaire. La nouveauté de cette norme, au niveau des conditions de test et des exigences à satisfaire, va rendre inutilisable un certain nombre de matériaux actuels. RUSTIN a déjà développé de nouveaux mélanges caoutchouc pour être prêt dès aujourd’hui.

L’EN 45 545-2 est un référentiel qui doit permettre de nouveaux designs, un allègement de fonction, double la durée de vie, mais surtout qui garantit la sécurité des biens et des personnes sans impact sur l’environnement. Une véritable innovation.

L’industrie ferroviaire, actuellement normalisée par des méthodes d’essais nationaux, est en pleine mutation avec l’édition de ce nouveau référentiel qui a pour objet d’harmoniser, au sein de la communauté européenne, l’évaluation du comportement au feu des matériaux entrant dans la fabrication des moyens de transport de masse.

Nous sommes parvenus à mettre au point un nouveau matériau qui servira à la fabrication de joints d’étanchéité dans les trains Européens.

Révolutionnaire : il résiste à près de 1 000°C mais surtout il ne dégage pas de fumée opaque ou toxique – ce qui permet aux personnes d’avoir toute visibilité pour sortir de la rame en feu. Donc pas de risque d’asphyxie et pas d’impact sur l’environnement.

Après avoir franchi toutes les étapes des activités de R&D par la recherche fondamentale, la recherche appliquée, et le développement expérimental, RUSTIN par le biais de ce nouveau matériau unique sur le marché, se doit d’apporter plus de valeur pour ses clients.

  • Un produit propre et sans impact pour l’environnement et les personnes
  • Un design qui répond en tout point aux exigences de l’industrie mondiale sur la fonction d’étanchéité et de sécurité
  • Un design qui facilite le montage et réduit la pénibilité au travail des opérateurs

Partant de notre nouveau matériau, nous avons donc inventé un nouveau design pour l’étanchéité et le montage de baies latérales de l’industrie ferroviaire.

L’objectif principal étant de réaliser le montage de verre en conformité avec l’UIC 566 (Union Internationale des Chemins de fer) sollicitations des caisses de voitures et de leurs éléments accessoires.

Notre joint en profil caoutchouc devant permettre la sécurité des biens et des personnes sur toute la durée d’exploitation du train, mais également être en conformité avec l’ensemble des réglementations sur la protection de l’environnement, la sécurité, et grandement faciliter le montage de nos joints, ce qui jusqu’à présent n’était pas forcément une réalité.

Nous avons donc développé un design spécifique et innovant, facilitant grandement le montage des baies, en conformité avec l’UIC 566, un matériau résistant au feu et sans aucune fumée toxique.

Ce produit a été développé pour le plus grand marché de la société Alstom en Afrique du Sud, et grâce à notre design nous avons pu maintenir la production en France.

Forts de ce produit qui fait l’objet d’un brevet, nous avons été démarchés par une entreprise chinoise, qui, n’arrivant pas à faire homologuer sa baie, nous a demandé de réaliser le développement et l’homologation, avec notre partenaire l’AEF de Eurailtest (labo commun SNCF RATP), d’un système d’étanchéité de leur verre. Ceci avec succès et devra générer de l’activité pour les 5 prochaines années sur notre site Sarthois.

Voici, en quelques mots, une innovation matériau, design, fonction, qui crée du travail et de l’activité en France, dans une PME où l’innovation est une réalité depuis la RUSTINES.

GAMME DES MATÉRIAUX HOMOLOGUES PR EN NF 45545-2

Norme Désignation Unité Valeur cible OK / NC SUR EXTINCT SUR EXTINCT NEC EXTINCT
NF ISO 7619-1 Dureté Shore A point 60 ou 70 ±5 OK 60 70 70
ISO 37 Essai de Traction, Mesure de l’allongement à la rupture % ≥ 300 ou 250 OK 430 345 370
ISO 37 Essai de Traction, Mesure de la résistance à la rupture mPa ≥ 9 OK 9,55 9,42 9,20
NF ISO 2285 DRA (Déformation Rémanente à l’Allongement) % ≤ 20 OK 14 14,3 18,21
NF ISO 188 Variation de caractéristiques après un vieillissement à l’air chaud pendant 7 jours à +70°C.
NF ISO 188 Variation de la dureté point ± 5 OK + 2 + 2 + 3
NF ISO 188 Variation de l’Allongement à la rupture % ± 30 OK – 3 – 8 – 12
NF ISO 188 Variation de la résistance à la rupture % ± 20 OK – 12,5 – 10 – 14
PR NF EN 45545-2 Résistance au feu
R6 HL3 R1 HL2
R3 HL3 R2 HL2
R8 HL3 R5 HL2
R16 HL3
R1 HL3 R6 HL2
R2 HL3 R8 HL2
R3 HL3 R16 HL2
R5 HL3
R23 HL2
R22 HL2